Mise en place

LES REPONSES A VOS QUESTIONS SUR LE RNO

Par les Dr Rottier et Blanc-Petavy

Le terme “renouvellement d’optique” autorise-t-il la délivrance d’une ordonnance de renouvellement de lentilles en plus
des lunettes ?

Non, le RNO ne s’applique qu’à la prescription de lunettes

Le consentement du patient est demandé lors de la prise de rendez vous , ou bien faut-il faire signer à son arrivée au cabinet ?

Si le rendez-vous est pris sur internet (alaxione ou doctolib), le fait que le patient ait coché oui à toutes les questions d’inclusions et d’exclusion pour le RNO peut suffire. 
Il faut bien informer le patient qu’il ne verra pas le médecin lors de cette consultation. 

J’ai trouvé un modèle de contrat de répartition des honoraires dans l’instruction du protocole Muraine. En existe-t-il un spécifique au RNO ?

A priori non.

Il est dit dans la ROF qu’il faut prévoir aussi une réversion d’honoraires de la part de l’orthoptiste vers l’ophtalmologiste pour l’utilisation des locaux, du matériel et du secrétariat. Un contrat type a-t-il été discuté avec le CNOM ?

 Je ne sais pas, mais un contrat de mise à disposition et soumis à TVA normalement

Faut-il avertir le conseil de l’ordre de la mise en route de ce protocole comme on le fait pour les remplacements ?

 Non 

La cotation RNO avec Sesam vital apparaît à 23 € alors que mon logiciel est à jour. Le service technique avait l’air de découvrir l’anomalie. Qu’un a-t-il eu le même problème ?

Le problème n’a pas été rencontré avec ophtix et pixvital avec une cotation à  28euros.

Une fois la consultation de RNO terminée avec l’ orthoptiste, comment se passe le règlement ?
Peut-on passer la carte vitale en télétransmission ou cela fonctionne t il uniquement en feuilles de soins (donc a priori signée uniquement par le médecin ou y a t il possibilité de dérogation ?).
Si la feuille de soin n’est pas remise le jour de la consultation, le paiement peut-il être quand même être demandé ce même jour ?

Normalement la facturation se fait en 2 étapes : Préremplissage de la FSE lors de l’intervention de l’orthoptiste, puis validation de la FSE et envoi  du lot lors de la validation du dossier par le médecin.
En tout cas la facturation immédiate passe informatiquement…

Comment se fait la remise de la prescription signée et vérifiée par le médecin (et des éventuelles feuilles de soin) : le patient vient-il la chercher ou est-elle transmise, éventuellement par mail (nous avons le cas échéant une messagerie sécurisée mais je ne sais pas si le patient peut l’ouvrir de son côté) ?
Sous quel délai maximum doivent-elles être visé par le médecin ? 8 ou 10 jours ?

Le délai est de 8 jours.
Normalement pas de mail car non sécurisé…. Je dois avoir 20% de demandes par courrier classique. Si le dossier DMP ophtalmo avance on pourra déposer l’ordonnance dans celui-ci.

Pour les gens pressés, si je suis là, l’orthoptiste me la demande immédiatement.

En cas d’anomalie à l’examen constaté par l’orthoptiste, la consultation étant pathologique ne donne donc pas lieu à prescription, y a-t-il une facturation ou est-ce considéré comme une consultation de dépistage incluse dans la consultation médicale qui s’ensuivra alors obligatoirement ?

Normalement on peut faire RNO + CS dans la foulée car c’est très rare.
 C’est rare avec le RNO mais plus fréquent avec le AMY8.5 + HN des patients de plus de 50 ans. Si la CS est à distance elle est facturable bien sûr.

Dans le cas d’une orthoptiste salariée, aucun versement de salaire supplémentaire n’est à prévoir à l’orthoptiste ?

Elle est salariée donc elle a un salaire dont le niveau est accepté des 2 parties. 

Lois en cours encadrant la​ pratique

Dépistage de la rétinopathie diabétique 
Parution au JFO du 8 Février 2014 concernant la cotation et la mise en application du dépistage à distance.
Lien vers la page 1 et la page 5

 Article 51 loi FSS 2018 L’un des premiers articles encadrant la délégation de taches à distance et permettant aux praticiens-nes de construire avec les pouvoirs publics de nouveaux modes de consultation.

Information du ministères des affaires sanitaires et sociales
circulaire du 13 Avril 2018

  • Renouvellement optique

Arrêté du 22 février 2018 modifiant celui du 15 Janvier 2015 autorisant la mise en place de financements dérogatoires des protocoles de coopération entre professionnels de santé.

Circulaire du collège des financeurs sur le protocole Muraine

Liste des projets actuellement en cours en France

Quels logiciels utiliser ?
Quelle ergonomie ?
​Quelles passerelles avec les logiciels déjà utilisés au cabinet ?

  • PROJETS OPERATIONNELS

Dépistage de la rétinopathie diabétique: réseau ophdiat (APHP)

Renouvellement optique :
– St Malo: Lancé par le cabinet libéral du Dr Quinton. Les examens qui étaient réalisés au sein du cabinet, le sont actuellement dans une structure dédiée et à distance.
– Rouen : CHU Rouen , service du Pr Muraine. Les examens se font à distances et interprétés par l’équipe du CHU.
– Le Mans: Dr Rottier.

Télé expertise en EPAHD :
– CHU de Rennes Service du Pr Mouriaux; ARS Bretagne; EPHAD la Roche aux fées Janzé.

  • PROJETS DEPOSES
  • Notre envie est de faire passer du stade de déposés au stade de projets opérationnels les experimentations ou les demandes lancées par les médecins de terrain qui correspondent à un besoin de santé. Comme vous le verrez, certain de ces projets n’aboutissent pas, souvent en raison du manque de financement publique, ou bien d’un silence de la part des gouvernances locales ou nationales. Ceci est dommage car si l’on entend beaucoup parler télé médecine , il reste difficile de mener un projet à bien. La SFTO espère faciliter ce processus en fournissant des information facilitant la diffusion de protocoles existant et en augmentant la visibilité de celles et ceux qui souhaitent se lancer.

    Protocole Mercus : Dr Muratet, ARS Occitanie. www.mercus.fr Le protocole le plus récemment développé, et dont les conditions d’accès sont beaucoup plus larges que dans les protocoles existant. Il est toujours en attente de validation par les instances nationales mais a reçu un feu vert de la part de l’ARS Occitanie. Il consiste en un examen orthoptique sur place comprenant réfraction, PIO, RNM grand champ, mesure de l’acuité visuelle sans limite d’âge inférieure ce qui permet notamment le dépistage des amblyopies avant qu’il ne soit trop tard pour effectuer une rééducation. Le tiers payant sera obligatoire et la cotation serait AMY 15 + TE2 ( télé expertise de niveau 2).

    Centre d’orthoptie et de télé expertise:Porté par l’association Interophta, région SUD, ARS PACA.

    Dépistage de l’amblyopie : ARS Occitanie, Dr Muratet.

    Les projets qui pour l’instant ont été mis de coté par les pouvoirs publics quand bien même ils répondent à une demande et une logique de santé publique :

    Renouvellement optique au sein du cabinet à Ploeren : ARS Bretagne / commune de Ploeren/ Dr Frisé et Dr Mouton. Ce projet co lancé par l’ARS Bretagne est resté quiescent pour l’instant en raison du silence des partenaires publics.

    Télé expertise en EHPAD : protocole national porté par le SNOF.

    Retours d’expérience partagés

    Call for abstract: La période du covid a permis la mise en place de télé consultations de manière inédite . Si vous souhaitez participer à la rédaction d’un article sur ce retour d’expérience et les analyses de cette activité, contactez nous!

    Retour d’expérience :

    Texte rédigé par le Dr Arnoux ( Reims) sur le dépistage de la rétinopathie diabétique.

    Communications orales

    Le RNO par le Dr Quinton ( St Malo) 1/2 ; 2/2

    Télé consultation en EHPAD (CHU Rennes)

    Discours du Dr Philiponnet le 19 Mai 2019 lors de la journée de télé médecine organisée par le Pr Mouriaux ( Rennes).

    Publications scientifiques

    Retour d’expérience de 5 ans de dépistage de la RD par le réseau ophdiat paru en 2012. Des statistiques actualisées sont disponible en ligne.

    Apport de l’intelligence artificielle dans les stratégies de depistage de la RD via l’utilisation de la base de donnée du reseau ophdiat. lien pubmed 2016

    Tutoriels, aide à la mise en place

    Comment fait on ? Par où commence t on ? Qui contacter ? Peut on solliciter des aides publiques ? Comment intégrer ces pratiques dans un emploi du temps déjà chargé ?
    C’est ce type de questions qui sont souvent posées, à juste titre, lors de la réflexion sur la mise en place de solutions de télé médecine.
    Faisons donc un tour d’horizon des réponses que nous pouvons proposer.

    MISE AU POINT

    Par le Dr Arnoux ( Reims) : 

    • Tutoriel concernant le dépistage à distance de la rétinopathie diabétique

    Par le Dr Quinton ( St Malo) :

    ORGANISATION